Ituri: après la FPIC,l’URDPC/CODECO remet également son acte d’engagement de cessez-le-feu au gouverneur militaire

Les leaders de la milice CODECO/URDPC décident d’abandonner la lutte armée et de s’engager pour la paix et le développement du territoire de Djugu en particulier et de la province de l’ituri en général.

C’est à travers un acte d’engagement unilatéral qu’ils ont remis ce mercredi 15 juin 2022 au gouverneur militaire de l’ituri,en présence des membres du comité provincial de sécurité, la MONUSCO, les députés provinciaux en veilleuse, la société civile et d’autres personnalités.

Ce groupe armé a accepté de collaborer désormais, avec le gouvernement, tout en l’exigeant au respect de leur cahier de charge.

 » […] Nous, leaders de CODECO / URDPC, considérant la main tendue du Chef de l’État pour que le calme règne en Ituri, considérant les souffrances infligées par une guerre venant de l’extérieur, nous sommes favorables à toutes les initiatives pour la paix mais le gouvernement devra s’assumer à combattre les anti valeurs […] « , peut-on lire dans leur acte d’engagement lu séance tenante.

En outre, ces leaders ont jugé « insuffisants » les résultats dans le processus de libération des autres personnes du groupe arrêtées et qui sont en prison.

De son côté, le gouverneur militaire ayant reçu ce document d’engagement,a salué le courage de ces leaders qui vient d’ajouter un autre pas dans la recherche de la paix.Il les a toutefois exhortés à ne pas prêter oreille à ces gens qui voudront leur dire qu’ils ont commis une erreur en s’engageant dans le processus de paix.
L’autorité provinciale les a également appelés à éviter la vengeance , en oubliant le passé.

 » Je tiens à vous féliciter et vous encourager.Il y a de gens qui vont s’engager pour vous combattre, aujourd’hui l’honneur c’est pour le pays.Je sais qu’il y a des blessures,voire des drames.Le temps pourra réparer nos blessures « , a dit le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny.

Un geste salué par la coordination provinciale de la société civile de l’ituri,qui selon elle marque un événement très important.L’ingénieur Dieudonné Lossa dit croire qu’après cet acte d’engagement il y aura zéro cas de morts à Djugu comme l’a fait la milice FPIC.

Cet engagement unilatéral résulte du dialogue intra-communautaire tenu à Kpandroma du 1er au 04 juin dernier, regroupant uniquement la communauté lendu.

URDPC/CODECO est le deuxième groupe armé à déposer officiellement son acte d’engagement unilatéral de cessez-le-feu depuis l’avènement de l’état de siège, après celui de la Force Patriotique et Integrationniste du Congo(FPIC),remis le 30 mai dernier au gouverneur militaire de l’ituri.

Jérémie Kaseke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Irumu :2 morts et 28 maisons d’habitation incendiées par des ADF à Mambelenga(CRDH)
Next post Football/Ligue 2 Zone Est A :la LINAFOOT programme deux nouveaux matchs au stade Amani de Bunia