Ituri: Chaligonza Nduru Jacques et Kisezo parmi les généraux des FARDC promus et élevés aux grades supérieurs par le Président Félix Tshisekedi

Plusieurs ordonnances présidentielles ont été lues tard dans la nuit du mardi 03 octobre 2022 sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) par madame Tina Salama, porte-parole adjointe du Président de République Démocratique du Congo.

Le président de la République Démocratique du Congo a procédé à l’avancement des grades et nominations au sein des Forces Armées de la RDC (FARDC).

Le lieutenant-général Tshiwewe Songesha Christian,qui était jusque-là commandant de la garde républicaine, est nommé chef d’état major général des FARDC,il remplace à ce poste le général d’armée Célestin Mbala Munsense. Le général major Ephraïm Kabi Kiriza est nommé commandant de l’unité protectrice du Président de la République (garde républicaine).

Le général Chaligonza Nduru Jacques, ancien commandant de l’opération Sokola 1 basée à Beni (Nord Kivu) de son côté, est promu chef d’état major général adjoint chargé des opérations et renseignements. Le général de brigade Kisezo Thomas, ancien chef d’état major adjoint de la force terrestre chargé de l’administration et de la logistique, est élevé au grade du général major.

Parmi d’autres généraux de brigade promus en grade de généraux majors,on retrouve également Shico Tshitambwe ,Kipongo Bora, et Jules Banza.

Par ailleurs,Jean Mulumeoderhwa, Patrick Lusaka Nzita,Mbuyu Kongolo,Mulumba Kabanangi Désiré,Muyunga Kennedy et Bahati sont promus au grade des généraux de brigade.

Signalons que le Président Félix Tshisekedi confie au général Chaligonza Nduru Jacques les fonctions des opérations et renseignements au sein des FARDC dans un contexte où la partie l’Est du pays fait face à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers principalement au Nord Kivu et en Ituri, deux provinces sous l’état de siège bientôt 17 mois. Son premier défi à relever sera de récupérer la cité de Bunagana des mains des rebelles du mouvement du 23 mars (M 23), ainsi que mettre hors d’état de nuire les différents miliciens nationaux dans sa province d’origine de l’Ituri.

Placide Ucircan Unegiu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Irumu: au moins 14 morts et des maisons incendiées dans une nouvelle incursion des ADF près de Tchabi
Next post Ituri : le coordonnateur provincial de la société civile en tournée dans les territoires d’Aru et de Mahagi pour s’acquérir des problèmes de la population