Ituri : MAPI adhère officiellement au processus de paix et remet son acte d'engagement unilatéral au gouverneur militaire - LA VOIX DE L'ITURI

Ituri : MAPI adhère officiellement au processus de paix et remet son acte d’engagement unilatéral au gouverneur militaire

Le mouvement d’autodéfense populaire de l’Ituri,en sigle « MAPI »,a remis officiellement ce lundi 23 janvier 2023 au gouverneur de province, son acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités. C’était au cours d’une cérémonie organisée à l’esplanade du gouvernorat à Bunia,en présence de certains députés nationaux et provinciaux,des autorités politico-administratives, sécuritaires ainsi que des leaders communautaires.

Un acte posé juste un mois après sa sortie officielle, soit le 22 décembre 2022. Dans ce document lu devant l’assistance,le porte-parole de ce mouvement a justifié cet acte par la nécessité d’accompagner le Président de la République et d’autres institutions du pays dans le processus de paix dans cette partie du pays. « MAPI » s’engage également à adhérer au PDDRC-S et se dit ouvert à tous les pourparlers visant à restaurer la paix et décide de s’aligner derrière les forces armées de la RDC pour la réussite de sa mission de la défense de l’intégrité territoriale.

 » […]Nous n’avons aucun cahier de charge à présenter au gouvernement congolais pour conditionner le retour de la paix dans notre province .Notre seule condition est celle de garantir la protection des populations victimes et d’assurer le retour dans l’immédiat des déplacés internes et des réfugiés sur toute l’étendue de la province de l’Ituri[…] « , a fait entendre Bahati Benjamin, porte-parole de MAPI.

Parmi les recommandations formulées,le mouvement d’autodéfense populaire de l’Ituri demande au gouvernement congolais de faciliter à ses membres la libre circulation « sans tracasseries » des services sécuritaires ;de traquer tous les groupes terroristes et les groupes armés signataires des actes d’engagement unilatéraux réfractaires et de faciliter la libération de tous les jeunes de ce mouvement détenus à la prison centrale de Bunia.

À la communauté internationale, « MAPI » exige la mise en place dans un bref délai, d’un tribunal spécial pour l’Ituri.

Pour le gouverneur militaire qui a réceptionné cet acte engagement unilatéral,ce geste prouve en suffisance le retour effectif de la paix en Ituri.

 » Je pense que c’est le moment de réconciliation,l’acte d’engagement que vous venez de signer,ce n’est pas une excuse. Je remercie sincèrement nos jeunes gens ici ont pris le courage et ont signé un acte d’engagement unilatéral de cessation des hostilités.C’est le moment d’engagement d’offrir la paix à la population de l’Ituri « ,a ainsi déclaré le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny.

Signalons que l’engagement de « MAPI » intervient après celui signé par FPIC et CODECO/ URDPC en 2022.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Djugu : l’insécurité bloque le développement à Tchomia, Bakebuga Bimbona s’en inquiète
Next post Irumu : au village Apende, des ADF ont tué 3 civils et incendié un camp des FARDC